Les légumes secs (I): leurs bienfaits


Les légumes secs on été la base de la nourriture de plein de générations. Pois-chiches, lentilles, haricots, pois, fèves… la diète méditerranéenne traditionnelle incorpore des nombreuses fois par semaine ces protéines végétales. Mais actuellement connaissez-vous beaucoup de monde qui en mange régulièrement? Pas moi. Aujourd’hui je vais vous expliquer les bienfaits des légumes secs pour essayer de vous faire changer d’avis et dans un prochain article je vais vous donner les clefs pour bien les cuisiner et les combiner!

Leur composition nutritionnelle

Les légumes secs sont riches en hydrates de carbone complexes, ce qui nous assure de l’énergie à long terme après en avoir mangé. Ils sont aussi riches en protéines végétales et fibres solubles et leur teneur en graisses est très faible. Ils nous apportent des vitamines du groupe B ainsi que du calcium, du magnésium et du fer. Ils sont donc très adaptés pour des gens avec des problèmes de cholestérol, diabètes ou constipation.

Leurs protéines

Les protéines sont des chaines longues formées par des petites pièces nommées acide aminés. Il y a 20 acides aminés: 9 sont essentiels (notre organisme ne peut pas les fabriquer) et 11 non-essentiels.

Les pois-chiches et les haricots (excepté les azuki et les mungo) ont tous les acides aminés essentiels (c’est à dire, ils sont, par eux-mêmes, une protéine complète). Par contre, les autres légumineuses manquent de méthionine (acide aminé essentiel) et de cystéine (acide aminé non-essentiel). Mais pas de problème! Il suffit de les combiner avec des céréales ou des graines pour en faire une protéine complète. (Dans un prochain article je vais vous expliquer comment gérer tout ça).

Protéine végétale ou protéine animale?

La vraie diète méditerranéenne basait son apport de protéines plus sur les légumes secs et les céréales que sur les produits animaux. Le poisson et surtout la viande étaient réservés à des jours de fête. Cependant, aujourd’hui on dirait qu’il faut manger deux fois par jour de la viande. Et ça, c’est faux. Une surconsommation de viande a des nombreux inconvénients:

  1. Augmentation de le microbiote de putréfaction intestinal, ce qui génère des produits toxiques dont le foie doit se débarrasser.
  2. Haut contenu de purins, qui sont métabolisés sous forme d’acide urique.
  3. La protéine animale génère plus de résidus acides (sulfurique), qui doivent être neutralisés et éliminés par l’urine.
  4. La protéine animale n’apporte quasiment pas de fibre ni de vitamines.
  5. La viande conventionnelle (non-biologique) a une quantité très importante de produits chimiques toxiques (pesticides, antibiotiques, hormones, etc.).

Je ne fais pas l’apologie du végétarisme, même si je pense que c’est une bonne option alimentaire. Moi-même j’ai été végétarienne mais j’ai finalement craqué! J’aime bien manger du poisson et de la viande de temps en temps. Cependant, je pense que notre société mange beaucoup trop de viande et pas assez de légumes secs. Je vous recommande donc d’essayé de manger des légumes secs comme protéine 3 ou 4 fois par semaine. Vous pouvez commencer par un jour et incrémenter la régularité au fur et à mesure. Pensez aussi aux oeufs comme protéine et à la quinoa ou le sarrasin, qui nous apportent une protéine complète; sans oublier les graines et les fruits secs (les graines de tournesol et de lin ainsi que les pistaches sont aussi une protéine végétale complète).

Les désavantages… repérables!

Il y a aussi quelques petits désavantages avec les légumes secs, mais heureusement on peut les combattre! Ils contiennent quelques antinutriments ainsi que des fibres qui produisent des flatulences. Dans le prochain article je vais vous expliquer quoi faire pour se débarrasser de tout ça!

En résumé, les bienfaits des légumes secs:

  1. Apport d’hydrates de carbone complexes.
  2. Apport de protéine végétale.
  3. Teneur très faible en graisses.
  4. Apport de vitamines du groupe B et des minéraux, notamment du calcium, du magnésium et du fer.
  5. Favorisent une sensation de satiété plus longue, étant donné que la fibre soluble fait que l’estomac prenne plus de temps à se vider.
  6. Aident à réguler le transit intestinal dans l’intestin grêle.
  7. Augmentent l’excrétion du cholestérol.
  8. Alimentent le microbiote intestinal (les bactéries bienfaisantes des intestins).
Merci de votre indulgence, le français n’est pas ma première langue.

N'hésitez pas à partager cet article, le liker et à laisser vos commentaires ci-dessous. Merci!

Merci d'avoir lu cet article! Pour vous remercier de votre visite, vous pouvez recevoir gratuitement le guide 36 astuces pour mieux gérer sa cuisine, un outil qui va vous aider à économiser du temps, de l'argent et de l'énergie. Dîtes-moi à quelle adresse mail vous l'envoyer.

*champs obligatoires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voulez-vous amméliorer votre alimentation? Téléchargez gratuitement "30 actions à entreprendre pour manger plus sainement". Un guide pour:

  • revoir votre alimentation
  • prévenir la maladie
  • redécouvrir le vrai goût des choses

Dîtes-moi à quelle adresse mail vous l'envoyer.